L'infidélité, point de rupture ou nouveau départ ?

L'infidélité, point de rupture ou nouveau départ ?

L'infidélité est une des raisons les plus fréquentes de consultation.

Cela fait énormément souffrir, et pas uniquement celui qui est trompé, sachez-le.

Est-ce vraiment possible de pardonner et de repartir sur de nouvelles bases, ou alors est-ce le signe que la relation doit se terminer ?

Je vous ai rédigé cet article pour répondre en résumé à ces questions. Si vous souhaitez en savoir plus, retrouvez cette formation sur mon site http://www.love-school.fr

 

Sachez avant toute chose, que l'infidélité est subjective, comme beaucoup de choses d'ailleurs.

Peut-être que l'infidélité pour vous commence à des échanges de SMS, alors que pour votre partenaire tant qu'il n'y a pas eu pénétration, il n' y a pas infidélité.

Chacun ses limites et sa vision de l'infidélité. C'est pour cela que mon premier conseil est de définir cela en début de relation, pour éviter de tomber du dixième étage...

 

Ensuite, est-ce que vous vous sentez en couple ? Car quelqu'un qui sort avec vous plus en sex friend qu'en couple vous dira qu'il n'est pas infidèle. Et là, vous aurez des divergences de point de vue sur le sujet. L'important là encore est d'en discuter. Attention, il est évident que l'on part du principe que vous êtes honnête et votre partenaire aussi. Nous ne sommes pas à l'abri des mensonges.

 

Il existe plusieurs types d'infidélité et je vous invite à suivre la formation sur le sujet.

Celle qui peut être bénéfique, c'est la résultante d'une problématique de couple.

Car cela veut dire que l'on ne voulait pas vraiment tromper, c'est plus parce-que l'on ne trouve plus d'issue, l'on a tenté à plusieurs reprises de secouer notre conjoint sans succès, l'on s'est laissé aller à la routine, etc.

Nous avons besoin de retrouver le conjoint du début et aussi ce couple que l'on formait.

L'amant vient un peu en sauveur, en réparateur. Le plus souvent, ponctuel.

Ainsi, beaucoup se sentent renaitre, la séduction est de nouveau là, même si c'est avec un autre.

Beaucoup ne se sentent pas coupables car ils sentent surtout qu'ils revivent des émotions, rangées pendant longtemps au fond des tiroirs...

Ce qui éprouvent des remords voudront avouer au plus vite, bien que ce ne soit pas si simple, se laissant parfois entrainer dans une véritable relation extra-conjugale qui durera.

 

L'infidélité ne sonne pas forcément la fin de votre histoire. Elle peut être un nouveau départ. Il faut prendre conscience de ce qui n'allait pas ou plus dans votre relation, et repartir sur de nouvelles bases. Beaucoup disent que ça a sauvé leur couple. Qu'il leur fallait ça.

 

Il vous faut du temps, ne soyez pas pressés, ne prenez aucune décision tant que vous n'avez rien décidé.

Le trompé, lui sera longtemps hanté par les questions, ces questions qui en entraineront toujours d'autres : « Depuis quand ? », « Peut-être que je ne sais pas tout », « Quand nous étions en voyage, il/elle avait déjà quelqu'un », etc.

Et bien sûr, les images des ébats sont douloureuses.

Pardonner n'est pas obligatoire, c'est possible c'est tout. Cela résulte d'une décision.

 

Pour accéder à la formation en intégralité et peut-être être accompagné en coaching, rendez-vous sur le lien suivant : >>>